Le livre d'Or de chaque exposition est un origami conçu et réalisé par Gisèle Joly.

Quelques extraits des pages

  Il fallait  oser, en 2017 ,s'emparer de formes géométriques et du noir et du blanc et les décliner inlassablement dans une confrontation toujours inventive qui permet au regardeur de se perdre dans cet aller-retour poétique qui laisse une grande place au hors-champ et permet à chacun de s'évader ers des pistes plus personnelles.

Ton audace, ton obstination, ton talent ont construit une œuvre forte et très personnelle.

 

L’exigence , la rigueur , la persévérance avec lesquelles vous menez votre projet me plaisent , elles témoignent et montrent que vous avez les qualités nécessaires    et la légitimité d'exposer votre travail. 

      

        Très bel accrochage qui met en valeur le travail méditatif sur la ligne, l'espace et la réelle sensibilité qui nourrit ce bel ensemble où équilibre et harmonie sont les maîtres mots. Difficile de ne pas tomber sous le charme de cette démarche,belle et pleine d’exigence.

 

          De loin on se dit "on a déjà vu ça ...Aurélie Nemours par exemple. Et puis quand on prend le temps de voir vraiment, on est perturbé et séduit par ces jeux de symétrie rigoureux, ces allers et retours, par le heurt frontal du noir et du blanc : où est en effet le plein ? où est le vide ?

 

         L’œil  attiré par les lignes droites , sûres, je rentre dans le labyrinthe. Il n'y a pas que des couloirs , il ouvre des portes  , des fenêtres , pour plonger encore , dans le soleil noir...blanc.

 

      C'est étonnant comme autant de chaleur et de dynamisme se dégagent de couleurs à priori froides et que ces œuvres soient fertiles et génitrices de créativité et de vie.

 

          Étourdissant et éblouissant. Équilibre parfait. Maîtrise et harmonie.

 

          Beaucoup de poésie, beaucoup d'émotions dans le jeu apparemment simple mais en fait complexe.

 

         Surprise de découvrir l'apaisement dans la rigueur ...L'attirance qui ne peut choisir entre le noir et le blanc.

 

        Noirs profonds et envoûtants, blancs purs.

 

       Tout est beau,original, à interpréter suivant l'heure,l'état d'esprit, le moments de la vie . Jolie vision du noir et blanc.

 

         Superbe exposition. Petit voyage vers Weimar et le Bauhaus.

 

        Rigueur géométrique de l'esprit et de la spiritualité.

 

       Une fois de plus la géométrie m'emmène vers le lointain.

 

       Aller/Retour. Partir où ça ? Retour Pourquoi ? L'essentiel n'est-il pas le cheminement.

 

      La géométrie est de l'art . Merci de la rendre si vraie.

   

     La juxtaposition des contraires: Le noir et le blanc cohabitent et se mettent en valeur l'un l'autre, symbole pour moi de tolérance et de cohabitation harmonieuse.

 

       Quelle merveilleuse découverte que ce mariage de la poésie avec la rigueur mathématique!

 

      Tout  à fait surprenant. Un travail en apparence d'une grande simplicité mais de fait très subtil. Impressionnant.

 

     Des convergences !!! Géométrie et peinture...noir et blanc ...musicalement orchestrées

 

      Une impression euclidienne et sidérante en contrastes absolus.

 

     Faire preuve d'autant de fantaisie et d'imagination avec un sujet aussi "carré",c'est très fort.

 

    Sur l'écran noir de mes nuits blanches,Mireille  nous fait du cinéma en noir et blanc .

 

    Noir et blanc associés avec finesse et  géométrie.

 

    Étonnante beauté d'ensemble où je  sens des mouvements de va et vient , de perspectives variées en noir et blanc.